ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La ville brûle



Depuis janvier 2009, les montreuillois Raphaël Tomas et Marianne Zuzula proposent, sous le nom La ville brûle, des livres militants, mais pas n’importe lesquels. « Nous essayons de faire des livres ambitieux dans leur propos, mais les plus accessibles possibles, et ce à tous les niveaux : accessibles dans leur contenu, dans une démarche que l’on pourrait qualifier d’éducation populaire (même si c’est un peu ringard !) et accessibles par leur prix également. Nous publions principalement des ouvrages de sciences humaines et sociales et de sciences dites « dures », avec depuis cette année quelques incursions dans le domaine de la littérature. »

Notons que tous deux, avant le lancement de La ville brûle, avaient déjà (et ont toujours) un pied dans l’édition, scolaire - puisqu’il faut bien vivre. Misère du salariat obligeant, on trouve chez La ville brûle, sur les quatre collections (Engagé-e-s, 360, Mouvement réel, Sous les pavés) et la poignée de titres hors collection, pas mal de textes consacrés au communisme ou à (voire de) Marx – c’est même le sous-titre de la collection Mouvement réel : études marxistes (« En raison de la diversité des traditions qui lui sont apparentées, on ne saurait enfermer sans préjudice le « marxisme » dans des catégories figées, partisanes ou dogmatiques : c’est au contraire d’un regard renouvelé sur l’esprit et la lettre de ce vaste héritage dont nous avons besoin aujourd’hui. ») -, depuis le superbe objet-livre Consignes pour un communisme rotatif d’Isabelle Garo & Elena Vieillard dans la collection littéraire Sous les pavés au Procès des communistes de Karl Marx attendu en septembre 2012 et Pour lire le capital de David Harvey en octobre 2012 (Mouvement réel), en passant par Marx, l’histoire et les révolutions, Jean-Numa Ducange et Fayçal Touati (Engagé-e-s). Mais on ne peut réduire La ville brûle à une maison d’édition strictement marxiste : nombre de leur titres sont consacrés à d’autres thèmes – liés à la critique anticapitaliste, toujours – tel le nucléaire ou le changement climatique, le féminisme (J’ai avorté et je vais bien, merci) ; on y trouve aussi un Manuel anti-sondages (Alain Garrigou, Richard Brousse & L’Observatoire des sondages), des Usages de Brecht (Olivier Neveux, à paraître), Pour en finir avec les totalitarismes (Roger Martelli, à paraître), ou encore Anarchistes (Irène Pereira).

Avec 8 titres parus à l’année et quasiment toutes les tâches requises pour ce faire réalisées en interne (seul le graphisme est confié à un professionnel externe rémunéré), le chômage n’est pas prêt de pointer le bout de son nez. Et quand on voit l’état du monde, on se rend compte qu’il y a du pain sur la planche !

http://www.lavillebrule.com

36 rue Parmentier

93 100 Montreuil

L’équipe de Quilombo vous présente des éditeurs engagés. Une table présentant les principaux livres leur est dédiée à la librairie et vous pouvez bien sur nous commander tous les titres par correspondance.

Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net