ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Marx, l’histoire et les révolutions


" Les hommes doivent être à même de vivre pour pouvoir faire l’histoire.
" Les hommes font leur propre histoire, Karl Marx n’est pas le premier à le dire. Il est en revanche le premier à s’être attaché aux conditions fondamentales de toute histoire : les besoins des hommes et les rapports sociaux. Car pour Marx, témoin et historien des révolutions, c’est l’action qui est déterminante : il s’agit de penser l’histoire pour la faire, ce qui est impossible si l’on ne prend pas en compte les conditions de vie réelles des hommes.
Ecrire l’histoire, faire l’histoire, vivre... C’est sur cette articulation essentielle entre savoir historique, action historique et conditions d’existence des acteurs de l’histoire que le philosophe Mohamed Fayçal Touati et l’historien Jean-Numa Ducange nous proposent leurs regards croisés. Ils exposent ici les fondements de la conception matérialiste de l’histoire, et analysent les textes et l’action de Marx au moment des révolutions de 1848 et 1871, offrant au lecteur des pistes pour (re) découvrir cette théorie de l’histoire ouverte, lucide - et politique.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net