MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Cent quatrains érotiques

Aller au panier

Traduction de l’italien et postface
Paolo Bellomo et Camille Bloomfield
Édition bilingue

Dans ces Cent quatrains érotiques Patrizia Valduga réactive la puissance de la forme quatrain et rend un hommage très personnel — même lorsqu’elle la renverse — à l’histoire de la poésie amoureuse. Le théâtre érotique d’une femme s’y exprime dans toute sa crudité, sa force et ses nuances : quatre cents vers et une seule et longue nuit d’amour où une femme et un homme font se rencontrer leurs corps, leurs mots, leurs esprits. Deux voix distinctes prennent la parole : elles se courent après, monologuent ou se répondent d’un vers à l’autre, d’un poème à l’autre. Tantôt triviale, tantôt imprégnée de lyrisme, la poésie vibrante de Patrizia Valduga nous entraîne dans un monde fait de désir, de tyrannie, de jeu, de sexe et de tendresse.

« Là, tu rêves à d’autres obscénités. »
Tu ne sens pas comme ma main te touche ?
Je pense ton corps : voilà ma pensée,
et un baiser qui soit baume pour la bouche.