MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Le Feu vert

Autocritique du mouvement écologiste

Aller au panier

à paraître le vendredi 4 février 2022

Préface de Daniel Cérézuelle

« Peut-il y avoir protection de la nature par la société qui la détruit ? Poser la question, c’est y répondre », déclare Bernard Charbonneau. D’une rare lucidité sur le devenir du mouvement écologiste, ce livre en dresse un vaste tableau et revient sur sa genèse et ses fondements. Il analyse sans complaisance les contradictions qui le travaillent et risquent de le neutraliser, car « autant l’écologie peut être un gain pour la pensée quand elle rappelle à l’Homme qu’il n’est pas tout, et à une société obsédée par la production son impact sur l’environnement, autant, lorsqu’elle devient un écologisme, elle en fait une idéologie tout aussi abstraite que celle de la croissance. Parce qu’elle aussi oublie, non pas une valeur, mais un fait essentiel : l’Homme ».