MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Je connais des îles lointaines

Aller au panier

Il existe une légende autour de Louis Brauquier comme autour de Levet, de Toulet et de Larbaud. Né en 1900 à Marseille, mort en 1976, agent des Messageries Maritimes, Brauquier fut en poste à Sydney, Nouméa, Alexandrie, Djibouti, Shanghaï et Diégo-Suarez. Loin des modes, des écoles et des engouements de son époque, cet homme libre, fier de son métier de négociant, consacra sa poésie au monde maritime, au mouvement des navires, à l’attente dans les ports et à la vie ailleurs.
Dans son Voyage en Chine, Jules Roy a écrit : « Mon ami Brauquier... connaissait la gloire d’être l’un des plus grands poètes vivants méconnus et s’en trouvait orgueilleusement bien... » Louis Brauquier s’impose aujourd’hui comme l’un des plus attachants nomades de la poésie française.