MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

La Morsure du coquelicot

Aller au panier

débat déjà tenu!

Le mardi 17 septembre 2019 à 20h00

RENCONTRE AVEC SARAH HAIDAR

Nous attendions cela depuis très longtemps : Sarah Haidar viendra présenter ses livres La Morsure du coquelicot (éditions Blast) et Virgules en trombes (Libertalia) // dès 20h dans la librairie (23 rue Voltaire, Paris XIe, m° Rue des boulets ou Nation).

Parmi toutes les vengeances, celle de la poésie vaut une vie. La poésie est une plante omnivore qui ne se satisfait que du sang, et c’est en cela qu’elle ressemble le mieux à ma terre : corps vorace et limpide, créature horrifiante refusant la distinction entre la beauté et la laideur. Personne ne comprend l’essence strictement lyrique de l’insurrection, la nôtre, celle s’élançant du pus de la blessure.

Louiza, Mahmoud, Leila, Sakaï... Des femmes et des hommes résistent à un pouvoir central autoritaire et policier et prennent la rue, la prison ou le maquis. Face à un état criminel et répressif, la lutte armée est devenue une nécessité. Les figures, la terre elle-même et le vivant dans ce qu’il a de plus organique se lèvent et revendiquent une liberté absolue. De ce roman d’anticipation autant que de révoltes émergent des voix apatrides qui font écho aux insurrections kabyles récentes.
Polyphonie à l’écriture acérée, aussi brutale que lyrique, La Morsure du coquelicot éveille une promptitude à la désobéissance et au refus avec une poésie sans concession sur la violence des révolutions. Cinquième roman de Sarah Haidar et le premier publié en France, ce livre est à l’image de l’engagement de l’écrivain algérienne : roman d’utopie et combat littéraire, social et politique.