ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Tina Modotti

Une biographie et un roman d’aventures


Assunta Adelaide Luigia Modotti Mondini, mieux connue sous le nom de Tina Modotti (1896 - 1942) fut une photographe et une actrice italienne. Elle consacra sa vie à l’art et à la révolution. Aujourd’hui encore, la vie et l’œuvre de Tina Modotti gardent un pouvoir fascinant. La brièveté même de sa carrière est le symbole des drames d’une époque qui l’a finalement broyée, et sur laquelle elle a laissé les témoignages touchants d’une sensibilité qui ne pouvait qu’être malheureuse. Mais Tina Modotti reste aussi l’incar- nation d’une indomptable vitalité latine qui s’affirme à travers l’épreuve de l’exil : chassée d’Italie par la pauvreté, elle s’ouvre à la vocation artistique au contact des communautés italiennes de la diaspora de Californie, trouve un accomplissement éphémère en s’intégrant à la culture foisonnante du Mexique post-révolution- naire, et finit par se dépasser au service d’une Espagne républicaine vouée à la défaite.

Une photographie du XXe siècle

La première moitié du XXe siècle donna l’impulsion à une bonne partie de l’activité créatrice, artistique, politique et sociale qui le caractérisa. À cette époque, la ville de Mexico vit se croiser quelques-unes des grandes figures qui allaient illuminer le siècle de leur art, de leur passion et de leurs œuvres : Diego Rivera, Mayakowski, Bernard Traven, Edward Weston, John Dos Passos, Augusto Cesar Sandino, Alexandra Kollontai, Frida Kahlo… De tous, Tina Modotti fut proche, amante, amie ou connaissance, elle partagea la vie de ceux qui ont fait cette époque.

Un magnifique portrait de femme

La personnalité de Tina Modotti, complexe et difficile à saisir, a fait l’objet de nombreuses biographies. Les spécialistes s’accordent aujourd’hui à dire que celle d’Ángel de la Calle est la meilleure. L’une de ses grandes qualités est d’avoir su respecter les parts d’ombre du personnage, explorant sa vie dans ses recoins sans chercher à donner de réponses. Il s’agit là d’un portrait exceptionnel d’une des figures féminines les plus marquantes du siècle dernier.

Le trait d’Angel de la Calle n’est pas sans rappeler Spiegelmann et cette œuvre monumentale sur Tina Modotti a été l’objet de plusieurs nominations en Espagne et a reçu un prix au Brésil.

Cette édition française sera introduite auprès du public français par une préface du romancier et historien mexicain Paco Ignacio Taibo II.

Traduction : Rachel Viné

À la fin de l’ouvrage, un dossier illustré permettra de découvrir quelques- uns des clichés les plus célèbres de la photographe.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net