MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Ringolevio

Aller au panier

Préface de Guillaume Dumora (libraire au Monte-en-l’air, Paris)

Postface d’Alice Gaillard (auteure de Les Diggers, L’échappée, 2009)

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frank Reichert

« Fiévreuse et passionnée, la légendaire autobiographie de Grogan est fidèle à l’esprit de son créateur. Chaque page semble habitée de sa folie créatrice, de sa détermination à bousculer le siècle. »
Émilien Bernard, Le Canard enchaîné.

Aucun homme n’a consumé sa vie avec autant d’ardeur qu’Emmett Grogan. Et ne l’a contée avec autant de talent. Né à New York en 1942, il vit une jeunesse des plus agitées, sillonnant plusieurs pays. Quant il s’installe à San Francisco, dans le quartier hippie de Haight Ashbury, il fonde en 1966, avec quelques amis survoltés, le légendaire groupe des Diggers. Ils vont faire de la rue un terrain de fête et d’expérimentation sociale.
Au détour des pages de cette extraordinaire autobiographie, on croise les grandes figures de la contre-culture américaine des années 1960 (Angela Davis, Bob Dylan, Allen Ginsberg, Jack Kerouac, les Hell’s Angels, les Panthères noires…) et l’on sent le souffle, comme nulle part ailleurs, d’une époque explosive.