MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

La mission de Joël Brand

L’homme qui tenta de faire sortir de Hongrie les juifs menacés d’extermination, et dont personne ne voulait

Aller au panier

Sentant venir la défaite, Himmler décide en avril 1944 de proposer aux Anglo-Américains et au "judaïsme international" le marché suivant : accueillir les centaines de milliers de juifs hongrois menacés d’extermination contre 10 000 camions. Il veut par là freiner un tant soit peu la déconfiture de l’armée allemande et surtout prendre des contacts en vue d’une paix séparée. L’homme choisi pour cette improbable mission, Joel Brand, s’occupe à l’époque d’une organisation budapestoise d’aide aux juifs polonais ou slovaques pourchassés par les Allemands.
Quand il part pour Istanbul à la mi-mai 1944, puis pour Le Caire, Brand n’espère pas vraiment sauver tous ses coreligionnaires, mais il ne peut imaginer qu’il va se heurter à la pusillanimité de l’Agence juive et à la franche réticence des Anglais qui l’empêcheront de revenir en Hongrie. Moyne, le ministre-résident britannique au Moyen-Orient, lui aurait même demandé, tandis qu’il était retenu en Egypte : "Mais que voulez-vous donc que je fasse d’un million de Juifs ?" Malgré tout, l’action de Brand, ainsi que celle d’autres responsables restés à Budapest comme Reszö Kasztner et Endre Biss, permettra de sauver au final un bon tiers des juifs de Hongrie.