ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Missak


21 février 1944.
A quelques heures de son exécution par les Allemands, Missak Manouchian écrit une lettre bouleversante à sa femme Mélinée. Janvier 1955. Louis Dragère, journaliste à L’Humanité, est missionné par le parti communiste pour retracer le parcours de ce héros de la Résistance à Paris. C’est ainsi qu’il exhume l’ultime lettre de ce communiste arménien engagé, qui contient de nombreux points de suspension, preuves d’une curieuse censure.
De rencontres en découvertes d’archives inédites, Dragère comble les blancs au fur et à mesure d’une enquête passionnante où se croisent Jacques Duclos, Louis Aragon, l’ancien chef des Francs-tireurs et partisans Charles Tillon, le peintre Krikor Bedikian ou encore Henri Krasucki. Et se dessine peu à peu le profil étonnant d’un homme bien éloigné de l’image véhiculée par l’Affiche rouge. Daeninckx joue à la frontière ténue qui sépare le romancier de l’historien.
Il signe ici le premier livre consacré à la mémoire d’un personnage encore trop peu honoré, Missak Manouchian, héros d’une population immigrée engagée dans la Résistance.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net