ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Hier colonisés, aujourd’hui exploités, demain régularisés


Pour obtenir leur régularisation, du 2 mai 2008 au 7 août 2010, les Sans Papiers travailleurs isolés de la Coordination 75 occupent à Paris l’annexe Eugène Varlin de la Bourse du travail puis des locaux désaffectés de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
Jusqu’au 24 juin 2009, près d’un millier de personnes, hommes, femmes, enfants, se relayent jour et nuit à la Bourse occupée, 85 rue Charlot dans le IIIe. Violemment expulsés par le service d’ordre de la CGT, ils passent trois semaines sur le trottoir du boulevard du Temple, le long de la Bourse évacuée. Ils négocient leur départ. Le 17 juillet 2009, ils lancent la nouvelle occupation de l’annexe de la CPAM au 14 de la rue Baudelique dans le XVIII De nombreux collectifs Sans Papiers y rejoignent la CSP 75 sous l’intitulé du Ministère de la Régularisation de Tous les Sans Papiers, inauguré le 26 septembre 2009.
Un an plus tard, sous la pression des autorités préfectorales, la CSP 75 décide de mettre fin à cette occupation longue de plus de deux ans contre la promesse que chaque occupant voie son dossier examiné et ait une chance d’être régularisé. C’est ainsi que les Sans Papiers évacuent volontairement Baudelique le 7 août 2010, 828` et dernier jour d’occupation. Créée à la suite de l’occupation de la basilique de Saint-Denis en 2002, la Coordination 75 des Sans Papiers regroupe quatre collectifs Sans Papiers parisiens : les CSP des 19`,18`, 11` et 11" Binazon.
Ce mouvement autonome compte en 2010 quelques 2 500 adhérents, contre 1 300 en mai 2008. 24 nationalités y sont représentées. doccupation a rassemblé jusqu’à 3 000 personnes selon les périodes. Près de 400 ont été régularisées au cours de ces 27 mois. Les autres attendent toujours les Papiers. La lutte continue... Réalisés au fil des jours, 328 dessins racontent la lutte et le quotidien des Sans Papiers en occupation.
La vente des cartes postales et reproductions, entièrement au bénéfice de la Caisse de Soutien de la CSP 75, a couvert les besoins en riz, principal ingrédient du repas quotidien assuré par la CSP 75. De juin 2008 à août 2010, les bénéfices nets ont permis de collecter l’équivalent de 33 tonnes de riz, soit 40 kg par jour. Ou 100 kg par dessin.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net