ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Communistes


Les traditions politiques, comme toutes les réalités sociales, sont condamnées à mourir quand elles tournent le dos à leur histoire ou refusent de se transformer. Il en a été ainsi pour l’héritage du« léninisme ». Ceux qui s’en sont réclamés ont fini par oublier qu’il n’était qu’un moment d’une histoire n’ayant pas commencé en 1917, mais bien avant. Or le communisme est un processus historique complexe, juxtaposant pratiques et idées, actions concrètes et symboles. Son histoire est faite de tâtonnements et de bifurcations, partiellement déterminés par les contraintes d’une époque et façonnés par les choix des hommes qui le font vivre.

Si la gestion soviétique a largement dominé les pratiques et les images communistes du XXe siècle, elle n’est ni le parachèvement, ni la quintessence du communisme politique, qui a aussi été - et est encore - un vecteur de combats politiques et éthiques, pour la dignité ouvrière, la réduction des inégalités, l’humanisation du tissu urbain, les valeurs démocratiques niées par le fascisme ou par la colonisation.

Historien du communisme, co-directeur du mensuel Regards et co-président de la fondation Copernic, Roger Martelli est l’auteur de nombreux ouvrages sur le communisme français.

Un texte simple et accessible, un niveau d’écriture adapté à tous les lecteurs (à partir du lycée).

Le livre ne fait l’impasse sur aucun des aspects sombres liés au sujet (stalinisme, totalitarisme, mort du communisme d’État, faillite du PCF) et ouvre une perspective sur l’actualité de la pensée communiste au XXIe siècle.

Un sujet plus que jamais d’actualité, alors que la pensée marxiste fait son grand retour à la une de la presse et dans les librairies.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net