MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Racecraft

ou L’esprit de l’inégalité aux Etats-Unis

Aller au panier

« La race n’existe pas aujourd’hui parce que nous l’avons héritée de nos ancêtres, mais parce que nous continuons à la créer. À l’époque de l’esclavage, ceux qui s’y opposaient étaient complices de ceux qui le défendaient dans le fait de considérer la race comme son explication. Nous devons être assez courageux et honnêtes pour admettre quelque chose de similaire pour notre époque. Ceux qui créent la race aujourd’hui ne sont pas seulement ceux qui tuent un afro-américain à Brooklyn, ou qui rejoignent le Klan ou le “White Order”. »

Comment des êtres sensés peuvent-ils croire en des choses qui n’existent pas ? En rapprochant la « fabrique de la race » (« racecraft ») de la sorcellerie (« witchcraft »), les sœurs Fields montrent l’impasse où s’enferment la plupart des approches de la race, y compris celles qui la considèrent comme une « construction sociale ». Les Américains ne croient plus à la sorcellerie, mais ils croient encore à la race et ne cessent de recréer les conditions concrètes qui la rendent évidente et impossible à contester. Pilier de la littérature consacrée à ce sujet aux États-Unis, cet ouvrage est une leçon de méthode pour aborder une question toujours complexe.