MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Oreo

Aller au panier

Une satire des relations entre la communauté noire américaine et la communauté juive qui n’a rien perdu de son originalité ni de son insolence depuis sa première publication, en 1974.
Née d’un père juif et d’une mère noire, qui divorcent lorsqu’elle n’a que deux ans, Oreo (qui tient son surnom des fameux biscuits « noir dehors, blanc dedans ») est élevée par ses grands-parents maternels à Philadelphie. À l’adolescence, elle décide de se rendre à New York, à la recherche de son père, pour élucider le secret de sa naissance. Mais sa découverte de la grande ville labyrinthique tourne vite à la quête picaresque… Parodie du mythe de Thésée, ce texte truculent est un questionnement sur l’origine, mais aussi sur l’utopie d’une réconciliation toujours en devenir. Figure ambiguë, métissée, Oreo, l’héroïne, fait montre d’une liberté de mouvement et de ton qui illustre le refus de toutes les frontières. Son identité métisse lui permet de déjouer toutes les structures, toutes les idéologies constituées. Figure du voyage, de la traduction, de la médiation, elle incarne une identité multiple, pionnière d’une harmonie rêvée. Conte féministe qui s’attaque aux schémas masculins comme aux grands textes de la littérature occidentale, ce récit burlesque livre au lecteur une critique du discours blanc dominant aussi bien qu’une dénonciation des idéologies afrocentristes et du communautarisme.