ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La grande surveillance

Caméras, ADN, portables, internet...


L’obsession sécuritaire est en train d’accoucher d’une démocratie en liberté surveillée.
Nous, citoyens du XXIe siècle, sommes désormais tous fichés, filmés et répertoriés. Et d’une manière bien plus implacable que nous ne le pensons d’ordinaire. Pour s’en rendre compte, il suffit de recenser les différentes techniques qui concourent aujourd’hui à cette mise en mémoire de nos faits et gestes les plus quotidiens. Du téléphone portable à la carte bancaire ou de fidélité, du dossier médical à la carte de transport, du suivi des connexions Internet à la multiplication des caméras de vidéosurveillance, il n’est quasiment plus un seul espace de notre vie quotidienne qui échappe à cette vigilance.
La possibilité de " croiser " ces fichiers contribue à réduire encore les derniers périmètres privés dans lesquels pouvait s’exercer notre liberté. Nos vies entières sont progressivement scrutées et mises en cartes. Dès lors, deux questions se posent : allons-nous accepter docilement, au nom de la sécurité, cette perversion redoutable du principe démocratique, et la Commission nationale de l’informatique et des libertés pourra-t-elle nous protéger ?


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net