ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La France en guerre au Mali


Le 10 janvier 2013, François Hollande engage l’armée française au Mali pour enrayer une offensive de groupes armés qui occupaient les deux tiers du pays, provoquant le soulagement compréhensible des Maliens. La propagande déployée par l’année et le gouvernement français pour défendre le bien-fondé et la légalité de son "Opération Serval", préparée de longue date malgré les discours plaidant pour l’intervention d’une "force africaine", est alors relayée par la plupart des médias.
Pourtant, l’utilisation du paravent de l’ONU par la France, son rôle autoproclamé de "gendarme de l’Afrique", le recours à des forces supplétives de la Cedeao et du Tchad, les liens ambigus avec le groupe armé du MNLA, la marginalisation des Maliens dans la conduite des opérations militaires et dans les décisions politiques qui concernent l’avenir de leur pays figurent parmi les nombreuses zones d’ombre de cette opération.
L’association Survie a enquêté pendant plusieurs mois pour faire la lumière sur les enjeux et les dérives de cette guerre française au Mali.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net