ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Union ouvrière


Flora Tristan (1803-1844) a mené dans sa courte vie bien des combats pour les droits sociaux les plus élémentaires : l’émancipation de la femme et son égalité de droits avec l’homme, le rétablissement du divorce, l’abolition de la peine de mort, le droit au travail, et surtout, aboutissement de son cheminement intellectuel, la solidarité ouvrière par l’établissement d’une union universelle des travailleurs dont ce livre est le manifeste et le point de départ. C’est en voulant l’enrichir par une enquête de terrain et rassembler dans le même temps des propagandistes et des soutiens qu’elle entreprit un tour de France qui devait rester inachevé et qui l’a conduite au tombeau. Les théories politiques ou sociales n’encombrent pas son œuvre ; elle ne s’appuie que sur des faits et sur des observations et si elle a lu et fréquenté bon nombre de socialistes et d’utopistes de son temps, ce fut le plus souvent pour leur emprunter ce qui lui semblait le meilleur pour son projet. Elle imaginait alors globalement ce que seront longtemps après elle les bourses du travail, les maisons du peuple, les crèches, les maisons de retraite, la sécurité sociale. Une femme pleinement lucide s’exprime ici dans un imaginaire visionnaire riche de tous les possibles.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net