MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Tu ne tueras plus !

Émile Derré, anarchiste, pacifiste, sculpteur

Aller au panier

Le samedi 13 mai 1924, en première page de l’Humanité, on pouvait apercevoir une photographie du plus extraordinaire monument non pas aux morts mais aux vivants de l’après guerre. Réconciliation : une femme assise vêtue d’un long drapé descendant jusqu’aux chevilles, portant sur ses genoux, deux soldats nus mais casqués, l’un français, l’autre allemand, enlacés comme un couple amoureux en un baiser de cinéma. L’auteur : un certain Émile Derré.

Derré, en voilà un qui a sombré tout vif dans la légende. De sa vie, on sait peu de chose. Pis, une partie de ses œuvres a tout simplement disparu. Sa statue de Fourier : fondue sous l’occupation. Le groupe Réconciliation : évaporé à une date inconnue. Le chapiteau des baisers où l’on voit Louise Michel embrasser Blanqui : retiré du jardin du Luxembourg à la demande de Mitterrand…

Le titre d’artiste maudit lui va comme un gant ! De Montmartre à Nice, du buste d’Élysée Reclus au plus beau des monuments pacifistes, ce livre nous conte Émile Derré, sculpteur, anarchiste, pacifiste, injustement tombé dans l’oubli.