ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Trente ans de cavale

Ma vie de punk


Toulouse, le 26 avril 1988. Déguisés en gendarmes, une improbable équipe de braqueurs – punks, anarchistes et toxicomanes – dévalisent les coffres de la Brink’s. Butin : 11,7 millions de francs, sans un coup de feu. La plupart des malfaiteurs seront interpellés et condamnés, sauf Gilles Bertin, chanteur de Camera Silens, groupe phare de la scène punk-rock française du début des années 1980. Espagne, Portugal, sa cavale va durer trente ans...

Barcelone, le 18 novembre 2016. Après avoir serré dans ses bras sa compagne et son fils âgé de cinq ans, Gilles Bertin quitte son domicile barcelonais à l’aube. Direction Toulouse où il a rendez-vous avec son avocat pour se rendre à la justice, qui le condamnera à cinq ans de prison avec sursis.

En février 2019, Gilles Bertin publie cette autobiographie ; il est mort le 7 novembre 2019 à Barcelone.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net