ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Tous les marins sont des chanteurs

Vie et mort d’Yves-Marie Le Guilvinec


« Il n’y a pas de hasard ou il n’y a que des hasards », comme disait Rimbaud, et c’est dans un vide-greniers à Saint-Lunaire que François Morel a trouvé un vieil exemplaire défraîchi de La Cancalaise. Dans cette revue, endommagée par le temps, étaient reproduites une douzaine de chansons d’un poète et marin breton, Yves-Marie Le Guilvinec. Intrigué par l’originalité, la singularité de ce qu’il lisait, François Morel, avec l’aide de Gérard Mordillat, a voulu enquêter sur l’auteur oublié de ces textes et établir sa biographie.

Yves-Marie Le Guilvinec, né en 1870 à Trigavou, pêcheur sur les grands bancs de Terre-Neuve, cadet d’une famille nombreuse, est mort en mer en 1900. Il vécut sans autre horizon que la pêche à la morue et disparut au moment où la gloire lui tendait les bras.

La biographie d’Yves-Marie Le Guilvinec complétée par l’intégrale du texte de ses chansons est accompagnée de plusieurs lettres émouvantes à sa mère et d’une étude sur sa mort que nous devons à l’amabilité du Dr Patrick Pelloux, ainsi que de portraits par Ernest Pignon-Ernest.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net