ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Portrait du colonialiste

L’effet boomerang de sa violence et de ses destructions


Ce court essai part du constat dune disparition des pratiques culturelles populaires, notamment des chants et des danses dans le monde occidental, et plus particulièrement en France. En reprenant à son compte le titre du fameux livre dAlbert Memmi, Portrait du colonisé, Jérémie Piolat sinscrit dans cette tradition intellectuelle critique de la colonisation et de son héritage. A travers une succession de récits à cheval entre la philosophie et lanthropologie, Piolat dissèque les ravages contemporains de ladite colonisation comme de la figure de loccidentalisé, cet "être tissé de manques" , entravé par un passé mythifié.
"Il appartient désormais à chacun de percevoir ce qui lui a été ôté et de quelle manière il pourrait commencer à retrouver ce dont il a été privé depuis si longtemps et qui le rend si indifférent face aux nouvelles menaces qui pèsent aujourdhui sur toute lhumanité". Edition augmentée dun avant-propos de lauteur et dune préface de Grace Ly.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net