ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

De sève et de sang


Le combat d’une femme pour sauver une forêt de séquoia

Le 18 décembre 1999, pour la première fois depuis plus de deux ans, les pieds de Julia Butterfly Hill touchèrent à nouveau la terre ferme. Elle venait de descendre de « Luna », un séquoia millénaire de Californie.
En 1997, la jeune femme grimpa à plus de 55 mètres de hauteur, dans ce majestueux arbre, perché sur une montagne au nord de la Californie, pour une occupation temporaire, croyait-elle, de quelques semaines. Son objectif était d’empêcher la compagnie Pacific Lumber de procéder à une nouvelle coupe à blanc, une pratique particulièrement destructrice pour l’environnement et nuisible pour les communautés vivant aux alentours. La précédente avait entraîné un glissement de terrain, détruisant sur son passage des arbres centenaires et de nombreuses maisons, et mettant en péril la vie de leurs habitants.
Au cours de ce qui devint une action de désobéissance civile historique, Julia eut à affronter des tempêtes, notamment celle d’El Niño, le harcèlement des hélicoptères, ainsi que le siège des agents de sécurité de l’entreprise écocidaire.
Du haut de sa plate-forme, Julia écrivait son histoire. Elle n’avait alors aucune idée de la solitude à laquelle elle serait confrontée, et ne se doutait pas qu’elle vivrait ainsi durant plus de deux ans. Qui plus est, elle n’imaginait pas assister à une tentative de destruction d’une des dernières forêts primaires de séquoias du monde, ni ne soupçonnait la force incommensurable et les leçons de vie que Luna allait lui prodiguer. Bien que sa détermination et sa bravoure aient fait d’elle une héroïne aux yeux de beaucoup, Julia nous livre avant tout un récit simple et encourageant, rempli d’amour, et du courage auquel elle a fait appel afin de lutter pour l’héritage de notre Terre.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net