ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Observations sur les technologies agricoles


Tout est là, sous nos yeux, et depuis des dizaines d’années. Le rôle premier, nourricier de l’agriculture, support de créations sociales et culturelles tout aussi vitales, est aujourd’hui accessoire. Cette agriculture est devenue captive d’un vaste appareil industriel qui en confisque la valeur ajoutée, qui la subordonne à ses intérêts, éliminant sans honte l’écrasante majorité des paysans et dégradant le sens et la valeur du travail de ceux qui restent.

Le complexe agro-industriel met en œuvre sciemment une profonde transformation fonctionnelle de l’agriculture. Il l’enserre, la presse, la tord et l’arrache à la terre et aux hommes. Il augmente sans fin la distance entre le paysan, ses animaux et la terre qu’il est censé mettre en valeur, entre la nourriture et sa production. Cela aboutit à une agriculture devenue industrie minière, où des agriculteurs prolétarisés sont réduits à fréquenter l’aide alimentaire, leurs silos ou greniers ne contenant plus rien de “mangeable”.

Ce livre, présenté sous la forme d’un rapport illustré de multiples figures, dessine la trajectoire historique de l’industrialisation de l’agriculture et le rôle majeur – et pourtant largement ignoré – de la machine agricole. Ces premières Observations sur les technologies agricoles de l’Atelier Paysan, qui font suite et écho à l’essai Reprendre la terre aux machines publié par la coopérative (Seuil, 2021), documente les dynamiques économiques à l’œuvre, le volontarisme politique qui les accompagne et les tendances du secteur de l’agromachinisme jusqu’à la ruée actuelle sur « l’agriculture 4.0 ».


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net