ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Lorraine Cœur d’Acier

Histoire d’une radio pirate, libre et populaire (1979-1981)


C’est l’histoire d’une radio pirate qui défie le pouvoir : il y a quarante ans, Lorraine Cœur d’Acier posait, pour toujours, un jalon essentiel dans l’histoire des luttes et des radios libres. Une radio populaire qui libère la parole d’une population tout entière.

Lorraine Cœur d’Acier ? Le 12 décembre 1978, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, est annoncé le plan Davignon qui va liquider la sidérurgie dans le bassin lorrain.
Début mars 1979 débarquent à Longwy les journalistes Marcel Trillat et Jacques Dupont : à l’instigation de la CGT, les deux journalistes vont animer des mois durant ce qui allait devenir une radio à nulle autre pareille, une radio de lutte, une radio illégale défiant le pouvoir giscardien, mais aussi une radio « libre », au sens plein de ce terme. Une radio ouverte à tous. « Y compris aux gauchistes et à la droite ? », s’étrangle Eugène. C’est juré, il n’y mettra jamais les pieds. Camille, à rebours de son père, la fréquentera chaque jour, et pas seulement pour la belle voix de Mathilde…


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net