ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Le temps d’écouter

Enquêtes sur les métamorphoses de la classe ouvrière


Ce livre concentre plusieurs décennies de travail d’un des plus importants sociologues français contemporains, Michel Pialoux, dont les livres sur le monde ouvrier, co-signés avec Stéphane Beaud (sociologue) ou Christian Corouges (syndicaliste Peugeot) ont connu un véritable succès public et académique depuis les années 1990. Pourtant, la majeure partie des écrits de Pialoux reste inédite, méconnue ou dispersée dans une multitude de revues de statut différent, et parfois disparues.
Cela s’explique notamment par la dimension artisanale du travail de ce chercheur hors pair qui a formé des générations d’ethnographes et accompagné de nombreuses recherches de thèse, sans avoir suivi un plan de carrière linéaire ni bâti de stratégie éditoriale individuelle. Bref, Michel Pialoux est un auteur qui reste à découvrir, et la principale originalité de ce livre est de faire ressortir une oeuvre originale qui, en l’absence d’un volume de référence, n’existerait pas aussi clairement en tant que telle.
Pialoux n’est pas seulement un " sociologue des OS ", et la diversité des thèmes abordés dans ses écrits constitue un point fort du projet éditorial : politiques du logement, pauvreté urbaine, sous-prolétariat économique, théories sociales diverses (Marx, Foucault, etc.), hiérarchies dans l’entreprise, militantisme syndical, rapports intellectuels/dominés, travail ouvrier, etc. Par ailleurs, l’imbrication continue d’une réflexion entre sociologie, économie et histoire (par exemple à travers la critique en règle de La Police des familles de Donzelot) donne à l’ensemble une grande actualité au regard des débats récurrents sur la " juste distance " des sciences sociales à l’égard des cultures et groupes dominés.
L’enjeu est donc de montrer un Pialoux avant Sochaux et avant " Beaud et Pialoux ", par la réédition sélective de ses textes écrits des années 1970 aux années 2000, mais aussi par la constitution d’un ouvrage de référence à vocation généraliste. L’enjeu est de montrer, au-delà des ouvriers, une certaine façon de faire la sociologie des groupes dominés, une certaine idée de l’enquête et des enquêtés, que les transformations récentes de la sociologie (professionnalisation, spécialisation, etc.) n’ont pas tendance à favoriser.
Ce volume imposant de 15 textes serait accompagné d’un avant-propos inédit de Michel Pialoux, d’une description circonstanciée en introduction présentant à grands traits sa trajectoire et les étapes de sa carrière intellectuelle (rédigée par Paul Pasquali), d’un entretien biographique inédit (réalisé par Paul Pasquali) et d’une post-face de Stéphane Beaud.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net