ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Le livre des hirondelles

Allemagne, 1893-1933. Souvenir d’un lanceur d’alerte


"Ecrit le jour où l’on a brûlé mes livres en Allemagne" : c’est sur ces mots glaçants que s’ouvre Le Livre des hirondelles d’Ernst Toller. Dramaturge reconnu dans le monde entier, héros de la gauche révolutionnaire, Toller figure en vingt et unième position sur la liste des auteurs dont les nazis ont mis les oeuvres au bûcher en mai 1933. Comment en est-on arrivé là ? se demande-t-il en prologue de cet ouvrage.
Pour mieux le comprendre, l’écrivain raconte la succession des événements qui ont conduit l’Allemagne à la déraison. Toller se souvient : de son enfance dans une famille juive de Prusse-Orientale, de la Grande Guerre, et surtout de l’échec fracassant de la République des conseils de Bavière, portée par une révolution qu’il rêvait pacifiste. Vinrent ensuite les années d’une longue détention où, telles ces hirondelles s’obstinant à bâtir leur nid dans sa cellule malgré l’hostilité des gardiens, il continua de rêver à une Europe réconciliée en écrivant des poèmes et des pièces de théâtre.
Mais à quelques kilomètres de là, dans une autre prison, Adolf Hitler s’attelait à un autre genre de livre. D’une sincérité et d’une lucidité absolues, Le Livre des hirondelles ne choisit jamais entre la littérature et l’histoire : il n’en surprend que mieux les vérités de la condition humaine. Auteur d’une oeuvre littéraire traduite en vingt-sept langues, admiré de Thomas Mann et de Rilke, Ernst Toller (1893-1939) fut aussi, en Allemagne comme en Espagne, de tous les combats perdus : contre la guerre, le fascisme, la misère.
"Toller se situe d’emblée et irrémédiablement dans le clan des perdants - c’est ce qui contribue, aujourd’hui, à lui donner tant de force". - Le Monde


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net