ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Carnet de mémoires coloniales


Carnet de mémoires coloniales est le récit biographique d’une enfance passée dans les temps troubles et violents du colonialisme. Isabela Figueiredo, née en 1963 dans un Mozambique encore sous domination lusitane, se souvient. Elle nous livre ses observations d’enfant et son histoire profondément liée à celle de son père, un être aimé et aimant qui est néanmoins l’archétype du colon raciste, sexiste et violent.
La petite Isabela grandit dans une ambivalence brutale en relation à ce dernier, entre adoration et rejet. Il s’agit d’exposer une attitude, une posture qu’elle n’a jamais tolérée mais dont elle portera toujours le poids. Ce livre sonne comme une catharsis. Il est comme une lettre au père, comme le dévoilement douloureux, mais libérateur d’une impossible conciliation entre deux visions du monde. Carnet de mémoires coloniales est aussi le récit singulier d’une enfant en route vers l’adolescence qui découvre donc la vie, le désir et la sexualité, pleine d’une innocence curieuse, qui vivra seule l’expérience du rapatriement en 1975 en métropole.
Comme les centaines de milliers de Portugais rentrés à cette époque, elle connaîtra le rejet et la honte due à sa condition de retornada. Son père, resté au Mozambique lui confie une mission : raconter ce qu’ils ont vécu. Elle le fait ici mais sans aucun ménagement pour les colons. Elle dit sa vérité brute, raconte l’injustice, l’illégitimité et la violence d’un tel système. Porté par une écriture crue et frontale, au rythme cadencé, ce point de vue offre une vision inédite de l’histoire portugaise et coloniale.
Un texte bouleversant sur l’identité explosée.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net