ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Sauvages blancs !


Jossot n’aime pas les tièdes, pas plus qu’il ne supporte la bêtise, l’ignorance ou les préjugés qu’il fustige dans ses caricatures. Lorsqu’en 1911, en pleine gloire, il abandonne ses pinceaux et quitte la France pour s’installer en Tunisie, il est à la recherche d’un monde nouveau.
Mais de l’autre côté de la Méditerranée, il se montre tout aussi horrifié par l’attitude des Européens, les « sauvages blancs », que par celle des musulmans avides de singer la culture des colons.
Alors Jossot trempe sa plume dans le vitriol et ne fait plus de quartiers ; il rue dans les brancards et sait choisir ses sujets : les raisons de sa conversion à l’Islam, les méfaits de l’instruction, le port du voile, l’intégrisme religieux, l’« assimilation » avilissante, la folie meurtrière des états, le droit à la paresse, la course irraisonnée aux profits…
Et tout cela entre étrangement en résonance avec le monde qui est le nôtre, près d’un siècle plus tard.

Ce recueil de chroniques parues dans la presse tunisienne entre 1911 et 1927 est illustré de nombreux dessins de l’auteur.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net