MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Les nouveaux prolétaires

Aller au panier

Prolétaire : le mot paraît anachronique tant ont été déçus les espoirs révolutionnaires placés en lui. Même le terme d’"ouvrier" semble banni du débat public. Un "gros mot" qui représente pourtant une réalité : les ouvriers constituent un quart de la population active aujourd’hui. Et plus de la moitié des salariés sont exposés à une forme de pénibilité physique dans leur travail. Sarah Abdelnour montre que ces termes conservent leur actualité pour comprendre l’évolution du monde du travail.
Les nouveaux prolétaires, ce sont d’abord les mêmes que les anciens, les ouvriers soumis à un travail dur pour un salaire faible. Mais ce sont aussi les employés ainsi que tous les travailleurs précaires et mal protégés dont le nombre augmente aujourd’hui, femmes et immigrés en tête. Et si les luttes des nouveaux prolétaires sont encore fragiles, elles n’en portent pas moins des enjeux politiques décisifs pour l’avenir.