ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les leçons politiques du néozapatisme mexicain

Commander en obéissant


Quelles leçons tirer du mouvement néo-zapatiste mexicain intervenu en janvier 1994, après la chute du Mur de Berlin, mais avant le mouvement de Seattle ou l’organisation des dix Forums sociaux mondiaux ? Pourquoi ce mouvement est-il né au Chiapas, " dernier recoin oublié de la patrie " comme disent les néozapatistes ? Pourquoi au Mexique et en Amérique latine ? En quoi ce mouvement de base qui apparaît comme indigène porte, en même temps, des demandes universelles ? En quoi constitue-t-il une synthèse de la gauche mexicaine post-68, un mouvement profondément enraciné dans la longue durée ? En quoi fait-il partie des mouvements sociaux anti-systémiques et anticapitalistes de toute l’Amérique latine ? C’est à ces questions que tente de répondre Carlos Antonio Aguirre Rojas dans cet essai critique d’interprétation du néo-zapatisme.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net