MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Le goût de la terre

Aller au panier

Après Viva la vida, Baudoin et Troubs réalisent ici leur second voyage à deux, carnets en main. Invités par deux sociologues colombiens impressionnés par la force et l’humanité de leurs reportage à Ciudad Juarez, ils se rendent cette fois en Colombie où ils voyagent en reprenant le même principe. Pour rencontrer les gens, ils échangent leur portrait contre le récit d’un souvenir.
Ils arrivent à Bogota avec cette interrogation : qui sont les paysans ? quel est le goût de leur terre ? Et découvrent avec stupeur les séquestrations, les déplacements de populations, la violence de la police et l’implication des guerilleros dans les structures locales. Baudoin et Troubs portent la même attention, aux simples paysans, qu’aux FARC avec qui ils discutent longuement.

En filigrane, le lien entre Viva la vida, qui racontait la violence quotidienne de la ville mexicaine de Ciudad Juarez, et Le Goût de la terre, qui s’attache à la destruction de la vie paysanne en Colombie, ce sont les Etats-Unis et la coca. Cause de tous les affrontements entre narcotrafiquants au Mexique, la coca est la seule chose qu’un paysan peut cultiver et vendre, dans un état de guerre civile permanente.

De cette expérience, Baudoin et Troubs nous offrent un carnet de voyage très riche en rencontres humaines et en réflexions politiques.