ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La déprime des opprimés


Les chiffres sont éloquents : des millions de personnes souffrent aujourd’hui d’anxiété, de phobies, de dépression. La souffrance psychique n’est plus un phénomène marginal, elle est devenue un phénomène de masse en France, touchant toutes les catégories de population.Ce constat numérique demande à être interprété pour être apprécié. C’est l’objectif de cette enquête qui s’organise autour de trois axes principaux :- identifier et décrire la souffrance psychique de masse, très différente des maladies mentales « traditionnelles » selon les psychiatres, à partir d’enquêtes de terrain auprès de professionnels du soin, d’associations, d’entreprises, etc. ;- proposer des explications à ce phénomène dont la cause première semble être le travail, à la fois à travers les conditions objectives qu’il impose (stress, menace économique, licenciements, etc.) et par son absence, pour ceux qui ont perdu leur emploi, ou n’en trouvent pas ;- analyser et souligner les limites de cette pathologisation du travail en se penchant sur ses enjeux politiques : est-ce que la souffrance au travail, vécue comme inévitable, ne cache pas ce qui, dans l’évolution de notre société, est également cause de l’augmentation de la souffrance psychique, d’une précarisation des esprits ?


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net