MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Israël face à son passé

Aller au panier

Il en va d’un Etat comme d’un individu : rien n’est plus sensible que la question des origines.
Etablir la vérité sur les conditions d’une naissance constitue un véritable défi. Le 29 novembre 1947, l’Assemblée générale des Nations unies partage la Palestine en deux Etats, juif et arabe, et une zone internationale pour Jérusalem. Un an plus tard, la guerre de 1948 dessine un tout autre paysage : l’Etat d’Israël a vu le jour et agrandi son territoire d’un tiers, l’Etat arabe mort-né est partagé entre ses voisins, et 800000 Palestiniens ont pris le chemin de l’exode.
Pourquoi et comment le plan de partage onusien a-t-il avorté ? Telle est la question à laquelle répondent les " nouveaux historiens " israéliens, à l’aide des archives ouvertes, 30 ans après les événements, par leur Etat. Ces chercheurs, qu’opposent aussi bien sensibilité que méthodologie, n’en ont pas moins mis à nu le récit orthodoxe sur lequel reposait l’idéologie de l’Etat d’Israël.