ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Les gilets jaunes dans l’histoire

Fin des politiques


Les gilets jaunes dans l’histoire défend une thèse radicale à propos d’un mouvement qui aura secoué la France et le monde pendant de longs mois : loin d’être une énième révolte du pouvoir d’achat, celle des gilets jaunes est la manifestation d’une crise politique planétaire, celle de la démocratie représentative. Les protagonistes de ce mouvement sans chef ont d’ailleurs conscience d’être au cœur d’un processus universel visant à faire passer l’humanité à une autre étape de son histoire : celle de la démocratie plus directe, où les représentants cèderaient toujours plus de pouvoir aux citoyennes et citoyens. Renouant avec la philosophie de l’histoire pratiquée par Kant, Hegel ou Marx, Les gilets jaunes dans l’histoire possède également une dimension militante : comment concrétiser l’aspiration de millions de femmes et d’hommes exaspérés par la confiscation du pouvoir par une minorité faisant voter des lois pour elle seule, et usant, de plus en plus ouvertement, de la force pour les faire respecter ? Comment mettre en accord la démocratie avec sa définition même : le pouvoir du peuple, pour le peuple, par le peuple, et ainsi nous rendre plus libres ? En faisant du mouvement des gilets jaunes le symptôme d’une crise politique et philosophique profonde, cet essai ambitieux adresse un message d’espoir à celles et ceux qui osent encore, avec raison, croire en l’avenir : prenons collectivement possession des moyens de la décision !


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net