MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Le vide à moitié vert

La gauche rouge-verte au pouvoir : le cas de Grenoble

Aller au panier

Avant j’adorais l’espoir. C’est sympa, l’espoir. Et puis, en 2014, Eric Piolle a été élu maire de Grenoble. Comme c’était le premier maire écolo d’une ville de province de plus de 100 000 habitants, il est devenu « l’Espoir » pour toute une partie de la gauche. Moi, j’ai continué mon boulot de journaliste critique.

Depuis six ans, le journal indépendant Le Postillon gratte derrière la communication municipale lénifiante des écologistes et du Parti de gauche au pouvoir. Ce livre révèle les actions et prétentions déconcertantes du maire Eric Piolle. C’est un cas d’école qui permet aussi de saisir comment l’écologie au pouvoir ne peut être que dévoyée.

Le Postillon est un journal grenoblois publié depuis 2009 tous les deux mois à 4 000 exemplaires. Son business plan : occuper le créneau porteur et néanmoins complètement délaissé de la presse locale critique. Devant l’ampleur de la tâche, il se concentre sur des sujets locaux et parle presque exclusivement de Grenoble et de sa cuvette. Aucune association, organisation ou parti politique ne sont parvenus jusqu’ici à convaincre les animateurs de ce journal de devenir leur journal de propagande. Malgré les nombreuses sollicitations, toute entrée dans le capital a été refusée : Le Postillon est donc un journal complètement indépendant, réalisé en bande désorganisée.