ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Le bluff du nucléaire

Le prétexte du climat


Avec ses 58 réacteurs, la France détient le record du pays le plus nucléarisé de la planète par rapport au nombre d’habitants. Pourtant aujourd’hui, le nucléaire est en déclin presque partout dans le monde... Dans les pays où sont implantées des centrales, les accidents se succèdent. De nombreux problèmes tels que le démantèlement des centrales, le recyclage des déchets, la création de zones inhabitables n’ont trouvé aucune solution.
Cette filière est en difficulté sur tous les fronts : concurrence des énergies renouvelables, maîtrise des risques, dépassement considérable des budgets prévus pour l’EPR, abandon d’Astrid, fin de vie des réacteurs... Mais la France persiste dans cette voie dangereuse. Dans la confusion la plus totale, il est temps de se confronter à la réalité des faits et de comprendre que cette énergie n’est pas une solution viable et ne résoudra en rien la crise du réchauffement climatique.
L’arrêt immédiat est possible et son impact économique et environnemental serait mineur, car le nucléaire ne représente que 2% de la consommation d’énergie dans le monde... La question climatique exige une rupture culturelle et la folie nucléaire ne peut qu’ajouter des catastrophes à un avenir déjà lourd de menaces

///

Biographie de Jean-Luc Pasquinet
Jean-Luc Pasquinet est militant antinucléaire depuis les années 1970, puis il a collaboré avec l’ACNM (Association contre le Nucléaire et son monde) à partir de 1987 avant de rejoindre en 1999 le Comité Stop Nogent qui milite pour l’arrêt de la centrale. Il a participé à toutes les aventures de la création d’un mouvement politique de la décroissance depuis 2006. Actuellement il est engagé dans Idf-décroissance, et Technologos association qui analyse et critique la technique.
Il est coauteur, avec Pierre Lucot, du livre Nucléaire arrêt immédiat (Godas 2012).


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net