ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La recomposition des mondes


débat déjà tenu!
Le mercredi 6 novembre 2019 à 20h00
LA RECOMPOSITION DES MONDES

Et si les ZAD étaient le premier maillon d’une chaîne de communes solidaires internationales ? Alessandro Pignocchi raconte la structure sociale créée par les zadistes, et dédicacera sa BD (en aquarelles !). Débat avec Stéphen Kerckhove d’Agir pour l’environnement sur la situation actuelle à Notre-Dame-des-Landes // dès 20h dans la librairie (23 rue Voltaire, Paris XIe, m° Rue des boulets ou Nation).


« Ça serait bien que nos dirigeants flippent un peu vous trouvez pas ? Ou vous préférez qu’ils puissent continuer à détruire la planète bien peinards ? »

Que se trame-t-il exactement sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes ?
Notre anthropologue dessinateur mène l’enquête : s’agit-il d’un kyste peuplé de hippies violents ? Trop drogués pour comprendre qu’il faut partir puisque le projet d’aéroport est abandonné ? Ou de l’avant-poste, en Occident, d’un nouveau rapport au monde, affranchi de la distinction entre Nature et Culture ?
L’enquête emprunte des chemins imprévisibles sur ce bocage qui, d’emblée, nous absorbe, nous transforme et recompose les liens que nous entretenons avec les plantes, les animaux et le territoire.
Pignocchi mélange avec humour anecdotes et réflexions théoriques sur la nature comme construction occidentale. La ZAD constitue-t-elle l’avenir de l’humanité et le remède à l’ensemble des maux du monde moderne (propriété privée, rapports de domination, distinction nature/culture, etc) ?

Ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, Alessandro Pignocchi s’est lancé dans la bande dessinée avec son blog, Puntish. Son premier roman graphique, Anent. Nouvelles des Indiens Jivaros (Steinkis), raconte ses découvertes et ses déconvenues dans la jungle amazonienne, sur les traces de l’anthropologue Philippe Descola. Dans les deux suivants, Petit traité d’écologie sauvage et La Cosmologie du futur, il décrit un monde où l’animisme des Indiens d’Amazonie est devenu la pensée dominante, et où un anthropologue jivaro tente de sauver ce qui reste de la culture occidentale.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net