ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La Pierre jaune


Un jour de pluie, Jack Banks surgit à la Pierre jaune, lieu-dit d’un village breton situé dans la presqu’île de Rhuys. Ce policier doit infiltrer une communauté d’activistes, les “Jauniens”. Mais le plan ne se déroule pas comme prévu. À 300 km de là, deux avions percutent l’usine nucléaire de la Hague, plongeant une partie de la France et de l’Angleterre dans le chaos. Pluies acides, radioactivité, la Bretagne compte parmi les zones à évacuer. Les Jauniens décident de rester sur leur presqu’île. Contre son gré, Jack les imite. Une survie en territoire contaminé débute.

“La Pierre jaune” est issue d’une hypothèse scientifique admise par l’État français : un attentat contre La Hague serait au moins sept fois plus grave que Tchernobyl. Le personnage de Jack est inspiré de Mark Kennedy, le policier anglais qui a infiltré des milieux anarchistes – notamment en France – durant sept ans.

Geoffrey Le Guilcher a enquêté sur l’usine nucléaire de La Hague durant plusieurs années. En 2011, il a pu obtenir une autorisation préfectorale de visiter ce site aussi inaccessible qu’une ville fermée en Russie. Pour son premier roman, il nous plonge dans une catastrophe nucléaire en France de manière extrêmement réaliste. Il explore ainsi un futur possible. Geoffrey Le Guilcher est aussi l’auteur de Steak Machine (aux Éditions Goutte d’Or) et co-auteur de la bande dessinée Sarkozy-Khadafi, des billets et des bombes.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net