ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

La Maternité symbolique

Être mère autrement


La maternité symbolique a toujours existé : mettre au monde des idées, des oeuvres d’art, des livres, l’enfant intérieur ; aider à grandir, prendre soin de l’autre, guérir les âmes... La culture patriarcale le sait qui a limité cette maternité symbolique aux figures de Vierges rédemptrices et miséricordieuses, entretenant la séparation entre le corps (maternel) et l’esprit (divin). Ce qui explique pourquoi la maternité symbolique est si peu connue.
Si, dans les années 1970, on a pu croire que l’accès des femmes à la maitrise de leur fécondité allait permettre de vivre enfin la libre maternité, il a fallu déchanter. Les techniques de procréation artificielle ont repris le contrôle du corps des femmes, réactivant la hantise de la stérilité tout stigmatisant les femmes qui n’ont pas d’enfants. Des cultes aux déesses mères à la maïeutique Socratique en passant par Thérèse d’Avila, Jeanne Guyon ou, plus près de nous la Mère d’Auroville, Niki de Saint Phalle, l’éco-féminisme et les Chamanes, Marie-Jo Bonnet ouvre le débat en démontrant que la maternité symbolique fait partie de l’expérience universelle.
Elle est la fois une alternative à la maternité obligatoire et un moyen d’exprimer son élan créateur, qu’il soit mystique, artistique ou guérisseur.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net