ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

L’art d’habiter la terre


Imaginons un monde structuré par la diversité écologique et culturelle, plutôt que par des paramètres économiques et nationaux.
Le biorégionalisme est un mode d’organisation alternatif de la société, à des échelles de territoires écologiquement salubres (celles des bassins-versants), avec des communautés attentives aux modes d’habitat et des systèmes économiques renouvelables.
Cet ouvrage invite au développement réaliste de ces communautés biorégionales et des lieux où elles sont établies, afin de mettre en place une société qui cesse de détruire la vie.

Publié en 1985, L’Art d’habiter la terre est unanimement considéré comme l’ouvrage de référence du mouvement biorégionaliste – dont d’autres figures sont Peter Berg et Gary Snyder.
Le contexte de cette traduction française tardive est celui d’un regain d’intérêt actuel de nombreux chercheurs pour le mouvement biorégionaliste.

« Kirkpatrick Sale inscrit le biorégionalisme au calendrier des exigences politiques, pour tous les territoires d’une planète qui n’est pas peuplée, administrée, entretenue, aimée à la bonne échelle. » (Thierry Paquot)


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net