ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

L’Arabie des Saoud

Wahhabisme, violence et corruption


La terrifiante brutalité des événements récents commandités par le pouvoir saoudien pourrait passer pour quelque chose de nouveau équilibrant une certaine « modernisation » – les femmes au volant, l’appel à la tolérance religieuse… En réalité, l’assassinat de Khashoggi, les menées guerrières au Yémen, les exécutions massives au sabre et en public, le contrôle féroce de toute la société sont en continuité avec ce qu’est l’Arabie depuis le XVIIIe siècle, depuis la fondation par Mohammed ben Abdelwahhab de la doctrine du wahhabisme, depuis la rencontre entre ce fondateur et l’émir Mohammed ibn Saoud. Leur collaboration aboutira à faire de ce financeur de caravanes le chef d’un État de plus en plus étendu et puissant, et aussi de plus en plus corrompu et brutal. La découverte du pétrole dans les années 1920 et le génie politique d’Abdelaziz ibn Saoud en feront une puissance mondiale, au destin intimement lié à celui de la famille Al Saoud.

Remontant le fil de cette histoire, Malise Ruthven nous donne les clés pour comprendre l’actualité saoudienne, l’attitude sectaire du royaume envers le monde musulman et ses rapports avec les États occidentaux. Il en éclaire aussi les contradictions, alors que l’ambitieux prince héritier Mohammed ben Salmane « semble résolu à remplacer, avec le soutien populaire de la jeunesse, l’ancien système tribalo-familial par une dictature “verticale” ».


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net