ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Journal d’un timonier

Et autres récits


débat déjà tenu!
Le samedi 6 octobre 2018 à 19h00
LES ÉTOILES NOIRES - NIKOS KAVVADIAS

Pour le second volet des "Étoiles Noires" : Nikos Kavvadias est à l’honneur à l’occasion de la parution du Journal d’un timonier (Signes et balises) - Discussion à partir 19h avec Anne-Laure Brisac (éditrice), Françoise Bienfait (traductrice), Gilles Ortlieb (postfacier) et Ulysse Baratin (modération), et Concert de Cherchez la femme Rebetiko Quartet à 21h // dès 19h dans la librairie (23 rue Voltaire, Paris XIe, m° Rue des boulets ou Nation).


“Je ne suis pas descendu du bateau à Port Saïd. Je suis resté des heures à regarder le bout du canal, du côté de la mer Rouge, m’imaginant des ports avec mes yeux aveuglés par le soleil. Et lorsque, à la tombée de la nuit, j’ai entendu qu’on levait l’ancre, j’ai eu l’impression d’être le modeste héros du conte qui reste des heures devant la porte ouverte d’un jardin enchanté, en se contentant de respirer le parfum enivrant des fleurs et en écoutant gazouiller des oiseaux invisibles, sans pouvoir pénétrer dans le jardin, parce qu’on l’a attaché. Et quand le bateau est reparti, je suis resté à l’arrière, près du loch, en regardant clignoter l’œil énorme du phare, submergé par un chagrin semblable à celui qu’on éprouve quand on laisse passer une occasion de s’enfuir.”

Des textes inédits en français de Nikos Kavvadias, le “poète des mers”.

Marseille, Port Saïd, Argostoli…, l’inconnue à qui l’on écrit du bord que l’on ne quitte pas, les heures de quart qui s’étirent, les typhons des eaux du Pacifique : des pastilles tantôt grises, tantôt colorées, par le Blaise Cendrars de la littérature grecque du XXe siècle.

Traduit du grec par Françoise Bienfait.

Suivi de “Premières armes”, de Gilles Ortlieb.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net