ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

nouveau catalogue 2008

Publié le jeudi 6 décembre 2007

Le catalogue 2008 de la librairie
Quilombo vient de paraître

Cette nouvelle parution comporte 16
pages supplémentaires, soit
80 pages et plus de 1000 références
autour de la littérature engagée.
Un objectif que s’était fixé la librairie
à sa création en 2002 en souhaitant
« présenter la sélection la plus
exhaustive possible de littérature
subversive francophone, comme le fait
AK press pour l’édition anglo-saxonne. »
Cette nouvelle édition est l’occasion
de présenter de nouvelles thématiques
comme mai 68, mouvement étudiant, révolution allemande, monde paysan,
urbanisme, psychiatrie, psychologie, résistances indiennes, peuples
autochtones, théories marxistes, LGBT, esclavage, la résistance… et de
compléter des catégories existantes comme l’éducation, l’immigration, santé...

N’hésitez pas à nous transmettre vos coordonnées postales

Catalogue Quilombo 2008
CATALOGUE 2008 Télécharger le pdf
80 pages

POURQUOI NOUS SOMMES LIBRAIRES…

En septembre 2007, la librairie Quilombo a fêté ses cinq années d’existence.

Il y a cinq ans, nous nous sommes mis en tête de créer un espace autonome
et autogéré, une alternative au développement des supermarchés du livre
présentés comme des espaces de démocratisation culturelle. En cinq ans,
nous avons construit ce Quilombo -terme qui définit les espaces
d’émancipation où se regroupaient les esclaves du Brésil après avoir
fuit les plantations- en plein coeur de Paris pour résister à ceux qui
font du livre un produit de consommation.

Il est donc encore possible de défendre des ouvrages hors normes et
de leur laisser le temps de trouver des lecteurs. Les bons livres ne se
repèrent pas d’un coup d’oeil, à la couverture ou au nom de l’auteur. Le
libraire joue un rôle important dans la chaîne du livre. Il oriente, met en
discussion des ouvrages, fait profiter de son métier et de ses connaissances.
Une librairie est un lieu d’échange permanent, d’aller-retour incessant, entre
éditeurs, diffuseurs, lecteurs et autres visiteurs impromptus. Elle tient dans
la ville la place d’une agora, parce qu’elle permet de rencontrer des écrits,
des auteurs et d’échanger, réellement, physiquement.
En cinq ans, l’édition subversive s’est développée au travers de l’éclosion
d’une multitude d’éditeurs passionnés. Cette édition de la marge va, plus que
jamais, avoir besoin de librairies comme Quilombo pour vivre et s’épanouir
- comme nous avons besoin d’elle pour exister. Ce catalogue l’illustre bien.
D’autres libraires s’appuient sur notre travail -et c’est tant mieux- pour
sélectionner des ouvrages dont ils n’ont pas la connaissance… En
visibilisant et en défendant cette production émancipatrice, Quilombo
trouve alors sa raison d’être.

Mais de nouvelles menaces se profilent. Elles se parent de la modernité
et même de valeurs libératrices. Prétendant échapper au capitalisme
traditionnel, enrobé d’un discours populiste, les thuriféraires du toutnumérique
nous promettent la mort des librairies. Jérôme Vidal, animateur
des Éditions Amsterdam, parle dans son ouvrage Lire et penser ensemble
de « librairies sans libraires ». Il nous condamne à devenir « des librairies
de taille réduite dans lesquelles les libraires seront remplacés par des
manutentionnaires et les stocks approvisionnés en fonction d’algorithmes
intégrant diverses variables (notamment les ventes des grands magasins
de cette chaîne). » Des propos qui s’apparentent à des prophéties
autoréalisatrices, car si nous ne luttons pas, cela risque d’advenir. Plutôt que
de nous plier au diktat de l’époque, nous préférons, une fois encore, être à
contre-courant. Nous ne céderons pas face à ces prophètes de l’avènement
des technologies qui annoncent des temps radieux alors qu’autour de nous,
la situation sociale et politique ne cesse de se dégrader. Ils voudraient nous
réduire à des « manutentionnaires », ce travail ne nous rebute pas -d’autant
qu’à Quilombo il est autogéré !-, mais nous croyons encore en l’humain.
Un algorithme ne remplacera jamais le savoir, les doutes et les émotions
d’un libraire et des lecteurs.

Comment penser que nous puissions éditer ce catalogue en étant juste
reliés par des ordinateurs ? C’est bien parce que nous avons pris du plaisir
à réfléchir à son contenu, souffert face à l’énormité de la tâche, que nous
avons réussi à publier ces 80 pages. Nous les avons améliorées grâce aux
conseils avisés, aux remarques plus ou moins pertinentes qui nous ont été
faites. Des critiques qui ont pris sens parce que suivies de discussions bien
réelles et non d’échanges par email interposés. Hors de question de nous
protéger derrière des « algorithmes » et des écrans, en pensant qu’il suffit
de faire circuler des idées à grande vitesse dans des tuyaux et de les rendre
potentiellement accessibles à tous pour que le monde change. Quilombo
n’est pas un vendeur de livres mais une librairie. Notre projet n’a de sens
qu’ancré dans un espace physique, collectif, construit par des personnes
avec tous leurs défauts et leurs faiblesses, bref, avec toute leur humanité.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net