ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

L’église et l’état Tome 1

Cérébus


Après avoir goûté l’ivresse du pouvoir politique, Cerebus, toujours aussi cupide et cruel, va savourer une autre forme de toute-puissance : il devient Pape ! Désormais au-dessus de toute autorité, et échappant à tout contrôle, Cerebus s’emploie à faire régner la terreur, jusqu’à ce que… Voilà que la carrière de Pape de son anti-héros donne ici à Dave Sim l’occasion de poursuivre la délirante histoire de Cerebus, et d’y inscrire ses gags les plus mémorables et les plus monstrueux, comme une intéressante vision de la papauté et de ses privilèges.
Par ailleurs, il continue d’entourer Cerebus de personnages plus réjouissants les uns que les autres, parmi lesquelles son épouse (eh oui !), la voluptueuse Red Sophia, qui lui vaudra également une ignoble belle-mère… En bref, la carrière mouvementée de Cerebus continue tambour battant, pour notre plus grand plaisir. Moins dense que High Society, cet opus n’en reste pas moins écrit, et toujours irrésistiblement drôle.
Le dessin est de plus en plus somptueux et virtuose. Si les influences sont toujours sensibles (Neal Adams, Will Eisner), le style de Sim s’est ici apuré et il a décidément trouvé ses marques. En outre, Sim s’associe ici avec Gerhard, le dessinateur à qui l’on devait déjà le remarquable hôtel Regency en couverture de High Society et qui désormais va se charger des décors. De l’avis des connaisseurs, c’est avec ce premier volume de L’Eglise et l’Etat que Dave Sim trouve le rythme de croisière de sa saga.
En effet, de rebondissements en coups de théâtre, ce deuxième volet s’avère absolument captivant.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net