ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Histoire lacunaire de l’opposition à l’énergie nucléaire en France


« Vingt ans après Tchernobyl, les nucléaristes du monde entier veulent relancer le développement de l’industrie nucléaire. En France, l’État a engagé un budget de recherche sur les réacteurs de quatrième génération, tout en nous embarquant dans la construction de réacteurs E.P.R. de la troisième génération. Le premier modèle de ce dernier type de réacteur - également destiné à l’exportation - est actuellement en chantier à Flamanville (Normandie). À cela s’ajoutent la construction d’ITER à Cadarache, le transfert plus ou moins occulte de technologies nucléaires et la prolifération actuelle de l’armement atomique.
C’est dans ce contexte inquiétant que nous avons souhaité fournir quelques éléments susceptibles d’éclairer ceux qui veulent encore s’opposer concrètement à la politique du fait accompli menée par l’État en matière de nucléaire. Les lignes qui suivent n’ont pas la prétention de faire le bilan théorique de plusieurs décennies de lutte. Il s’agit simplement de présenter des textes et extraits de textes qui, malgré leur caractère éclectique, ont tous la particularité de témoigner d’une résistance à la nucléarisation du monde. En dépit de sa faiblesse, le mouvement d’alors s’est trouvé confronté à des problèmes qui ne manqueront pas de se poser à nouveau si l’opposition au nucléaire renaît de ses cendres ».


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net