ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

François Duprat

L’homme qui inventa le Front National


Mort dans un attentat à la voiture piégée le 18 mars 1978, François Duprat est devenu "le martyr de l’extrême droite", un personnage rêvé pour les affabulations complotistes.
Mais il est aussi un mythe politique qui déborde le Front national, une figure emblématique des années 60 et 70 capable de déchaîner les passions et les fantasmes les plus irrationnels. Vingt ans durant, il s’est voué à réinventer l’extrême droite, d’Occident au Front national, d’Ordre nouveau aux milieux néonazis. Stratège du FN, dont il était le numéro 2, il imposa à Jean- Marie Le Pen le slogan "un million de chômeurs c’est un million d’immigrés en trop".
Pionnier dans la diffusion du négationnisme, professeur débonnaire, théoricien fanatique, politicien pragmatique et homme de I’ombre lié à plusieurs services de renseignement : François Duprat était mystérieux et complexe. Il s’est propulsé au travers de son époque en y laissant une odeur de soufre. Remonter le fil de sa vie, c’est parcourir l’Afrique et le Moyen-Orient, s’immerger dans la décolonisation et la guerre froide, traverser Mai 68 et les bagarres du Quartier latin, décrypter les rivalités au sein de l’extrême droite et la machinerie politique de la Ve République.
Dans leur ouvrage, Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard le suivent ainsi pas à pas dans sa tortueuse trajectoire et tentent d’éclaircir les circonstances de son spectaculaire assassinat, jamais élucidé. Fruit de quatre années d’enquête, cette biographie s’appuie sur de nombreux entretiens (famille, hommes politiques, militants, adversaires, hommes de l’ombre) ainsi que sur des archives policières et judiciaires inédites.
François Duprat y apparaît comme le révélateur ales tourments inavouables de la vie politique française.


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net