MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Volt !

La voiture éléctrique sauvera-t-elle le monde ?

Aller au panier

Les crises climatique et énergétique condamnent le pétrole à plus ou moins brève échéance. Tous les constructeurs le promettent et présentent à chaque
Salon de l’Auto des modèles formidables : verts, propres, amis de la terre. Des automobiles « zéro émission ». À les en croire, la solution est donc simple : des électrons sous le capot. Pourtant, malgré la multiplication des effets d’annonce, rien ne garantit que l’électricité qui servira à recharger les batteries de nos futures voitures électriques, soit propre, elle.
Enfin, la batterie elle-même, le futur « réservoir » constitue encore un défi de taille. Pour l’heure l’autonomie de ces batteries est encore trop limitée pour que la conversion du moteur à combustion interne vers celui à électrons soit une simple formalité. Serge Enderlin a fait un tour des lieux où le nouveau modèle énergétique se met en place, depuis les mines de lithium de Bolivie jusqu’au très ambitieux projet Better place de Tel Aviv en passant par les usines de Shenzen à Détroit, Paris et la Silicon Valley.
Le lithium, la matière première, est nécessaire pour stocker l’énergie. C’est un sel rare, que l’on ne trouve en quantités suffisantes qu’en des endroits de la planète éloignés et difficiles d’accès. Où l’on constate que les ressources naturelles sont, par définition, limitées. Remplacer l’une (le pétrole) par une seconde (le lithium) pour résoudre un problème en crée d’autres. Ce qui pose à nouveau le problème du mode de vie « occidental » actuel.
Et l’impact de celui-ci sur l’environnement.