ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris

01 43 71 21 07
fax 09 55 63 23 63

Osons l’utopie !


En 1971, des centaines de communautés naquirent et s’implantèrent en Europe, dernière vague du mouvement hippy, né dans les années 1960 aux USA. Flower-power, « Faites l’amour, pas la guerre ! », c’était bon pour nos amis d’Outre-atlantique, mais ici, en France, nous n’avions pas digéré l’échec de 1968 et la reprise insolente de la réaction. Certains voulaient radicaliser la lutte (cf. les Brigades rouges, Action directe, la RAF de Baader-Meinhof), d’autres jugeaient l’affrontement suicidaire et préféraient le contournement : vivre tout de suite, en parallèle, ce que le pouvoir politique nous avait refusé. C’était la ligne non violente, majoritaire, du mouvement des communautés. Alors on se demande de quoi Pompidou et sa clique avaient peur ?


Suivre la vie du site infos Suivre la vie du site catalogue | | Plan du site | SPIP | @elastick.net