MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

O.P. (Ordre Public)

Aller au panier

Années 20, à Madrid. Un vent de révolte souffle sur la Moncloa, la plus grande
prison pour hommes de la capitale. Un jeune journaliste incarcéré, double de l’auteur Ramón Sender, interroge la société, ses raisons d’enfermer et de nuire à la liberté individuelle. À travers de longues conversations, celui-ci devient l’ami du Vent, qui incarne à travers ses sifflements la colère des détenus. Syndicalistes, homicides, escrocs, ouvriers, gitans aux parlers forts en gouaille, ceux-ci se rebellent contre la rigueur des conditions de détention… une mutinerie sévèrement réprimée dans la violence par la pénitentiaire.

En s’inspirant de sa propre expérience de la prison, Ramón Sender tisse un roman à multiples facettes : tour à tour lyrique, philosophique, politique, réaliste, humoristique, parfois même théâtral, O.P. a aussi valeur de reportage.

O.P., « ordre public », deux lettres qui dénoncent la répression sous la dictature de Primo de Rivera dans les années 20 en Espagne, qui creuse les clivages au sein de la population espagnole, entre syndicalistes, anarchistes, intellectuels, politiques, membres du clergé… clivages dont on connaît le rôle dans le dénouement de la guerre civile.