MENU

ouvert du mardi
au samedi de 13h à 20h
23 rue Voltaire 75011 Paris
quilombo@globenet.org
01 43 71 21 07

Malaquais rebelle

Aller au panier

Né en 1908 et mort en 1998, Jean Malaquais (pseudonyme de Malacki) a reçu en 1939 le prix Renaudot pour son premier roman, Les javanais. On l’a comparé de manière discutable à un Céline de gauche, voire d’extrême gauche. Sa vie, en tout cas, fait penser à un voyage au bout de la nuit, durant lequel il n’a jamais renoncé à ses convictions et a trouvé en elles la lumière qui lui a permis de garder le cap.
Originaire de Varsovie et nomade impénitent, il a vécu au moins autant dans la littérature que dans chacun des nombreux pays qu’il a traversés. Apatride qui a échappé à la milice et à la Gestapo, irrégulier qui ne s’est rallié ni à de Gaulle ni à Staline, grand écrivain qui a évité les honneurs, Jean Malaquais a été en tout point un rebelle. Pour paraphraser Norman Mailer, il avait cinquante ans d’avance.
Il est temps de le découvrir !